Les standards ERC les plus utilisés

ERC (Ethereum Request for Comment) est une base de travail, de propositions et de discussions ouvertes pour définir des standards. Ces derniers définissent un ensemble de préconisations que doivent respecter un smart contract par exemple. On peut consulter ces discussions ici.

EIP, Ethereum Improvement Proposals est quand à lui un document qui décrit les spécifications techniques pour une amélioration du réseau. Il présente plus d’informations comme la description des APIs, des protocoles. Il fait office de source de vérité unique pour toute la communauté Ethereum. N’importe qui peut créer un EIP en suivant cette guidelines. Il peut englober des ERCs.

Ces standards permettent de faciliter le développement de nouveaux projets mais aussi de normaliser la communication entre les smart contracts et les tokens.

Le premier standard de ce genre a été formalisé en 2015 par l’Ethereum Foundation et s’est depuis imposé comme une référence pour la majorité des 20 000 crypto-actifs en circulation.

Les standards les plus utilisés sont listés ci-dessous:

ERC20

Article détaillé : Le standard ERC20

C’est celui qui est le plus utilisé pour les tokens dit standards. Il s’est démocratisé grâce aux opérations de ventes de tokens dit ICO. Ce standard est simple à comprendre et facile à implémenter pour un développeur. Interagir avec un token ERC20 se fait donc nativement. Ceci explique aussi son succès.

Il décrit 9 fonctions que doivent mettre en application un smart contract de token pour interagir avec ou créer un token ERC20. A ces fonctions s’ajoutent des événements qui se déclenchent lors dl’exécution de certaines fonctions.

Ce standard présente néanmoins des limites vu qu’il ne prévoie aucun mécanisme de prévention des erreurs d’envoie et n’est valable que pour les tokens fongibles.

ERC223

Article détaillé : Le standard ERC223

Ce standard est une amélioration du standard ERC20 avec pour objectif de rendre plus sûr et compliant le transfert de token. Le mode de transfert du token ERC223 se rapproche ainsi de ce qui est fait nativement par le token Ether. Cette extension est moins connue que le standard orginel.

ERC721

Article détaillé : Le standard ERC721

ERC721 est un autre ensemble de spécifications que doit respecter le contrat pour créer et interagir avec un Non-Fungible Token (NFT). Cette déclinaison a été proposée pour générer des tokens uniques, indivisibles et non interchangeables.

Les NFTs possèdent des caractères discriminants même s’ils sont issus du même smart-contract. Leurs propriétés permettent aux smart contracts compatibles de créer mais aussi de détruire.

Leurs caractéristiques permettent d’en faire des objets qui peuvent être collectionnés du fait de leur rareté. On note d’ailleurs une explosion de la demande de ces types de tokens chez les collectionneurs et auprès des gamers. Des projets autour de ce concept ont connu un succès foudroyant.

Les utilisations peuvent aller de l’échange de cartes à collectionner à la certification de compte Twitter comme c’est de plus en plus le cas. Il est possible de se procurer ses NFTs sur des plateformes telles que OpenSea.

Ex de projets : CryptoKitties, decentraland, cryptoPunks .

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s